Le frein moteur


Le freinage d'une automobile est généralement obtenu par l'application de mâchoires de frein garnis d'un revêtement spécial appliqué avec une pression variable contre un tambour fixé aux roues du véhicule. L'énergie de mouvement est alors transformée en énergie de chaleur. Mais ce type de freins est soumis à une forte usure et, pire encore, son efficacité diminue fortement à haute température. Il ne convient donc pas pour contrôler la vitesse du véhicule lors de longues descentes, et ceci particulièrement pour des poids lourds.

Saurer mit au point un frein moteur et le fit breveter en 1904. Le principe est d'utiliser le moteur en tant que compresseur. Ceci est obtenu grâce au déplacement axial de l'arbre à cames et la coupure de l'allumage et de l'arrivée de carburant. Les camions Saurer, exposés pour la première fois au salon de l'automobile de Paris, furent très remarqués, entre autre grâce à ce frein moteur.